réforme PACES
13 septembre 2019

Malgré la réforme du bac (abandon des filières L, ES et S) et celle de l’année de PACES, la majorité des étudiants qui entreront en faculté de médecine proviendront des filières scientifiques.

Mais quelles sont les spécialités pour réussir en médecine en tenant compte de la nouvelle réforme du bac ?

Les spécialités les plus probables

Pour effectuer des études de santé, les 3 grandes spécialités sont, sans aucune surprise :

  • la physique-chimie,

  • les sciences de la vie et de la terre (SVT) et

  • les mathématiques.

Toutefois, on peut imaginer que l’on peut combiner d’autres matières avec ces 3 principales matières comme avec Humanités, littérature et philosophie.

Avec la réforme du bac, de nombreuses voies d’accès aux études de médecine vont s’ouvrir à d’autres cursus comme l’histoire-géographie, la géopolitique ou même les sciences politiques.

La réforme du bac impose un changement majeur : les séries traditionnelles disparaissent et sont remplacées par un parcours organisé en modules où les élèves suivent un tronc commun de disciplines plus 2 spécialités en terminale.

Il faut savoir qu’il existe 12 spécialités, à savoir 7 communes et 5 plus rares.

Toutefois, les lycées ne proposent pas tous les 12 spécialités qui sont prévues par la réforme du bac : art, biologie, histoire-géographie, humanités et littérature, langues, maths, sciences informatiques, physique-chimie, SVT, sciences de l’ingénieur et sciences économiques et sociales.

Les spécialités au lycée

Les lycéens doivent choisir 3 spécialités en classe de Première et vont finalement en conserver que 2 quand ils passeront en classe de Terminale.

En classe de Seconde, il est recommandé de s’orienter vers le trio maths, SVT et physique-chimie, en sachant que la SVT va devenir incontournable dans le cadre de la réforme de la PACES.

En classe de Première, les spécialités conseillées pour réussir en médecine sont : SVT, maths, physique-chimie.

En classe de Terminale, l’étau se resserre.

Il ne faut en garder que deux parmi les maths, la physique-chimie, SVT et l’option maths complémentaires (si vous choisissez SVT et physique-chimie) ou maths expertes (si vous vous tournez pour des études de maths classiques).

Ces enseignements complémentaires représentent 3 heures de cours hebdomadaires qui aident activement à obtenir un excellent niveau en arrivant en faculté de médecine.

Tous ces choix vont se faire selon votre projet d’orientation, mais aussi vos affinités avec les matières et le projet professionnel en médecine.