La profession de psychomotricien

Le psychomotricien met en place des thérapies à médiation corporelle visant le rétablissement de l’équilibre et l’harmonie avec le corps.

Il intervient auprès de personnes atteintes de troubles psychomoteurs ou neuromoteurs (perturbations du schéma corporel, tics, inhibitions…) selon la prescription médicale ou la demande individuelle.

Il peut recourir à des médiations thérapeutiques particulières (musicothérapie, équithérapie, gymnastique, danse, arts du cirque, hydrothérapie…).

Cette activité s’exerce au sein d’établissements hospitaliers, de centres spécialisés, d’associations, de cabinet libéral en contact avec les patients et en relation avec différents intervenants (médecins, psychologues, kinésithérapeutes, orthophonistes, éducateurs…).

Ses missions principales sont :

  • Cerner l’environnement du patient (psychologique, familial…), répertorier ses difficultés (état des acquisitions, troubles cognitifs, attention…) et l’informer sur la démarche psychomotrice
  • Faire passer des tests psychomoteurs et analyser les informations recueillies lors de l’évaluation (manifestations cliniques, motivation…)
  • Élaborer le projet thérapeutique et arrêter les conditions d’intervention, les communiquer au patient ainsi qu’au médecin
  • Réaliser le bilan de fin de rééducation avec la personne et échanger des informations avec le médecin, l’enseignant…
  • Renseigner les documents médico-administratifs de la personne
  • Mener des actions d’information, de conseil, de sensibilisation ou de prévention auprès de différents publics (professionnels, parents…) ou organismes.

Suivre une année de prépa, c’est optimiser vos chances de réussite de devenir psychomotricien !

La Prépa Psychomotricien