La profession d’orthoptiste

Il rééduque ou réadapte le système oculaire de personnes atteintes de troubles de la vision (strabisme, défaut de convergence, amblyopie…) selon la prescription médicale.
Il procède également à des examens d’exploration visuelle (sens chromatique, champ visuel…).
Peut effectuer une rééducation en basse vision. Peut diriger un cabinet.
Cette activité s’exerce en cabinet d’orthoptie, d’ophtalmologie ou au sein d’établissements de soins en relation avec les patients et en lien avec différents intervenants (pédiatres, ophtalmologiste, ergothérapeute, opticien, psychologue…).

Ses missions principales sont :

  • Identifier le besoin du patient et l’informer sur la démarche orthoptique (objectifs, étapes…)
  • Cerner le type de dysfonctionnements (strabisme, non convergence…), les difficultés (maux de tête, vision double…) et l’environnement du patient
  • Procéder à des examens visuels : électrophysiologie oculaire, établissement de la courbe d’adaptation à l’obscurité, exploration du champ visuel (périmétrie, campimétrie, …), exploration du sens chromatique, mesure de la tension oculaire, rétinographie.

  • Déterminer le besoin de rééducation orthoptique à partir de tests et informer le patient
  • Élaborer le projet de rééducation ou de réadaptation orthoptique et arrêter les conditions d’intervention selon la situation du patient
  • Concevoir le programme de la séance d’orthoptie et adapter les exercices selon les réactions du patient
  • Mettre en oeuvre une rééducation en basse vision (coordination sensori-motrice, mémoire visuelle…) et former un patient à l’utilisation d’aides visuelles
  • Informer et conseiller un patient ou son entourage sur des équipements (matériel grossissant…), des aménagements d’espaces, des éclairages adaptés…
  • Réaliser le bilan de fin de rééducation avec la personne et échanger des informations avec le médecin, l’enseignant…
  • Renseigner les documents médico-administratifs de la personne
  • Mener des actions de formation au sein d’un organisme.

Suivre une année de prépa, c’est optimiser vos chances de devenir orthoptiste !

Prépa Orthoptiste